médic et retraite

la Quelles sont les conséquences sur les différents régimes de l’industrie?
Urgence médicale à l’étranger
Consultation pour des symptômes (grippaux ou coronavirus)

Remboursement à 80 % des frais de consultation, après remboursement obtenu de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Les frais pour les médicaments et examens de laboratoire sont remboursables, selon les modalités prévues aux régimes détenus par les assurés.

Hospitalisation

Remboursement à 100 % pour les frais reliés au problème de santé pour lequel l’assuré a été admis.

Quarantaine ordonnée à une personne atteinte du COVID-19 mais non hospitalisée

Si des frais de subsistance sont engendrés des suites de cette quarantaine, le maximum remboursable pour les frais de subsistance est de 100 $ canadiens, par jour, par personne assurée, pendant un maximum de 7 jours et sur présentation de factures.

Rapatriement de l’assuré et de ses personnes à charge

Si le problème de santé le permet, dans le but de limiter les frais, le rapatriement de l’assuré ou de ses personnes à charge pourrait être organisé et les frais seraient alors remboursables à 100 %.

Si, pour des raisons médicales, la personne ne peut revenir à son point de départ par le moyen de transport originalement prévu, les frais de rapatriement sont remboursables à 100 %.

ASSURANCE SALAIRE

En cas d’invalidité totale, l’assurance salaire protège l’assuré qui est incapable de travailler à la suite d’une maladie, d’un accident ou lors d’un traitement en cure. Il s’agit de la couverture habituelle qui s’applique.

Cependant, si l’assuré…

…s’est volontairement mis en quarantaine, sans diagnostic médicalà

Aucune prestation ni aucun crédit d’heures ne seront accordés, selon le règlement.

a contracté la COVID-19, diagnostiquée par un médecin

Des prestations et des crédits d’heures seront accordés.

Comme d’habitude, l’assuré doit :

se prévaloir de l’assurance-emploi auprès de Service Canada ;

et par la suite…

remplir et acheminer à la CCQ le formulaire 11 Demande d’assurance salaire de courte durée et crédits d’heures. Il y aura alors évaluation du dossier, à compter de la date inscrite par le médecin traitant dans la section « Déclaration du médecin traitant ».

Régime de retraite de l’industrie de la construction

Impact de la crise boursière en lien avec la pandémie du virus COVID-19 (mis-à-jour 4-4-2020)

Les marchés boursiers d’un grand nombre de pays ont subies des corrections importantes depuis le début de la pandémie liée au virus COVID-19. Nombre de personnes ont exprimé leur préoccupation quant à l’impact de cette situation sur le régime de retraite. Ce communiqué vise donc à vous informer sur la situation.

La présente crise boursière reflète une situation contextuelle temporaire de l’économie et non une problématique structurelle plus importante. Dans ce contexte, il est fort probable que les choses se replacent assez rapidement une fois que tout sera revenu à la normale. Ainsi, pour le compte général et le compte des retraités, vous n’avez pas à vous inquiéter. Il faut simplement attendre et être patient.

Par contre, pour le compte complémentaire, la situation n’est pas aussi simple et un impact pourrait se faire sentir pour les travailleurs qui avaient prévus une retraite complète en 2020.

Le compte complémentaire n’est pas investi en totalité dans les marchés boursiers. La politique de placement prévoit une saine diversification des placements afin de réduire le risque de mauvais rendements. En effet, le compte complémentaire est investi dans huit (8) types de placements différents. Seulement environ 30% du compte complémentaire est investi dans les marchés boursiers.

Si vous êtes à plusieurs années de votre retraite :
La meilleure chose à faire est de laisser passer la tempête et de voir le tout revenir à la normale.

Si vous aviez prévu prendre votre retraite partielle au cours de la prochaine année :
Les rendements réalisés par le compte général ne changent pas la rente qui vous est créditée pour vos heures travaillées avant 2005. Vous pouvez aller de l’avant avec votre projet comme prévu.

Si vous aviez prévu prendre votre retraite complète au cours de la prochaine année :

Il est important de comprendre deux choses :
• comment le rendement est crédité sur votre compte complémentaire;
• qu’est-ce qui se passe avec votre compte complémentaire au moment de la retraite.

Vous aurez, par la suite, à réfléchir et à prendre une décision.

En premier lieu, lorsque vous optez pour la retraite complète, les sommes accumulées dans votre compte complémentaire sont transformées en rente viagère. Une fois la conversion complétée, le montant de votre rente demeurera le même pour le reste de votre vie. Il est donc important de ne pas procéder à la conversion en rente à un moment où votre compte complémentaire est particulièrement réduit à cause d’une situation comme celle que nous vivons actuellement.

En deuxième lieu, le rendement crédité au compte complémentaire l’est sur une base mensuelle (et non quotidienne). De plus, il fait l’objet d’un décalage de 3 mois.

 

Rendement réalisé en Rendement imputé sur le compte complémentaire en

décembre 2019

janvier 2020

février 2020

mars 2020

avril 2020

mai 2020

 ………mars 2020

………avril 2020

………mai 2020

………juin 2020

………juillet 2020

………août 2020

Ainsi, le rendement réalisé en février sera crédité sur votre compte complémentaire en mai, et celui réalisé en mars sera crédité en juin.

Au cours du mois de mars, les marchés boursiers et les marchés obligataires ont tous deux réalisés des rendements négatifs. Si telle est votre décision, vous avez jusqu’au 1er juin pour prendre votre retraite complète avant que votre compte complémentaire soit imputé du rendement réalisé en mars.

Ainsi, si vous aviez prévu prendre votre retraite complète cette année, nous vous invitons à communiquer avec votre section locale dans les meilleurs délais afin de vous aider à faire un choix éclairé.